Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Cabinet OGS, Agence immobilière ST GERMAIN EN LAYE 78100

L'actualité de CENTURY 21 Cabinet OGS

LES FACTURES D ENERGIE... - source universimmo

Publiée le 16/04/2012

Selon un sondage réalisé par Opinionway pour Sofinco, près de neuf Français sur dix (87%) estiment que leurs dépenses énergétiques ont augmenté ces dernières années, et ce, quel que soit leur profil. Les foyers les plus modestes (moins de 1.000 euros par mois) ressentent plus fortement cette hausse (92%) que les foyers les plus aisés (plus de 3.500 euros par mois) la subissent un peu moins (82%).

Et ce n'est pas qu'une impression : si en moyenne, les Français déclarent dépenser chaque mois 191,90 euros pour leurs factures d'énergie, ils sont très inégaux devant leurs factures : les ménages qui disposent de moins de 1.000 euros par mois payent 209 euros en moyenne, alors que les foyers plus aisés ne dépensent que 167 euros par mois. Selon l'institut de sondage, cette différence pourrait s'expliquer par un équipement plus vétuste et plus consommateur d'énergie pour les foyers les plus modestes.

Autre source de différence de coût : le type d'habitat. Ainsi, les Français en maison individuelle déclarent un budget moyen plus important (220,10 euros) que ceux qui habitent en appartement (140 euros).

Autre information intéressante : 98% des Français affirment avoir déjà modifié au moins un geste quotidien afin de réduire les dépenses énergétiques de leur logement : 92% n'utilisent leurs appareils ménagers que lorsqu'ils sont pleins et 88% favorisent les ampoules basse consommation. 73% des sondés déclarent aussi avoir déjà effectué des travaux afin d'y réduire les dépenses énergétiques : 64% ont fait poser du double vitrage, 46% ont choisi d'isoler les combles 45% le toit et les murs. Mais 51% n'imaginent pas changer leurs appareils de chauffage et 53% leur chaudière. Enfin, seuls 17% des Français font jouer la concurrence entre les différents fournisseurs d'énergie.

Les énergies vertes restent virtuelles : si 89% des Français se disent plutôt favorables, ils ne sont pour l'instant que 14% à avoir déjà réalisé cette transformation chez eux et ils sont tout juste 13% à l'avoir envisagé. A noter que seuls 46% changeraient leur installation de chauffage si c'est moins cher et seuls 36% pour l'impact environnemental. Enfin, 57% des sondés y sont opposés à cause de l'investissement financier que cela implique...

Notre actualité