Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Cabinet OGS, Agence immobilière ST GERMAIN EN LAYE 78100

L'actualité de CENTURY 21 Cabinet OGS

PLUS VALUE IMMOBILIERE : ALOURDISSEMENT ANNONCE

Publiée le 29/08/2011

C'est, avec la confirmation de la poursuite du "rabotage des réductions d'impôt "Scellier" et "Censi-Bouvard", la seule des mesures du plan de réduction du déficit budgétaire annoncées par le premier ministre François Fillon le 24 août qui touche directement l'immobilier. C'est en même temps la mesure qui rapportera le plus en 2012, avec une économie estimée à 2,2 milliards d'euros. L'imposition de la plus-value réalisée par la vente d'un bien immobilier hors résidence principale - en fait une résidence secondaire, un bien locatif, un terrain à bâtir ou un logement vacant - devrait d'après les annonces être impactée par deux aspects :



- une nouvelle augmentation du taux du prélèvement social qui passerait de 12,3% à 13,5%, s'ajoutant à l'impôt proprement dit de 19%, faisant passer l'imposition totale de 31,30 à 32,5% (la dernière augmentation date de la loi de finances pour 2011),



- la suppression du mécanisme qui aujourd'hui aboutit à une exonération totale au bout de quinze ans de détention, à savoir un abattement de 10% par an sur la plus-value réalisée à partir de la 6ème année ; seul un coefficient d'érosion monétaire tenant compte de l'inflation sera appliqué sur le prix d'achat pour calculer la plus-value réalisée. Or les prix de l'immobilier ont beaucoup plus augmenté ces dernières années que les prix à la consommation...



Sauf contre-ordre, la disparition des abattements fiscaux sur la plus value devrait s'appliquer aux promesses et compromis de ventes signées après le 24 août 2011.

Notre actualité