1. Immobilier
  2. Actualités immobilières à ST GERMAIN EN LAYE
  3. Commerce À Saint-Germain-En-Laye : Ce Qui Vous Attend Au Nouveau Passage

Commerce À Saint-Germain-En-Laye : Ce Qui Vous Attend Au Nouveau Passage

Publié le 01/12/2021

Sephora, Nature et Découvertes ou l’Idéal des Gourmands sont quelques-unes des enseignes devant faire décoller le nouveau Passage Saint-Germain à Saint-Germain-en-Laye.

    

Terminées les « Galeries St-Germain » l’ancienne appellation voici désormais « Le Passage Saint-Germain » à Saint-Germain-en-Laye.

Un haut lieu du commerce, situé en rez-de-chaussée de l’immeuble placé entre les rues de la Salle et des Coches à Saint-Germain-en-Laye est en train de renaître.

Après plus d’un an de travaux et près de 3,5 millions d’euros investis, Urban Renaissance, le propriétaire des lieux depuis 2018, propose un nouveau concept.

Terminées les « Galeries St-Germain », voici « Le Passage Saint-Germain »

Tout a été repensé et revu pour redonner un dynamisme et une attractivité à ce lieu qui, au fil des ans, s’était vidé de ses commerçants et de ses clients.

Ces derniers ne franchissaient quasiment plus les portes du site que pour passer de la rue de la Salle à celle des Coches et inversement.

Il fallait redonner de la dynamique

Le concept galeries des années 80 qui s’était pas mal développé dans les centres-villes ne fonctionne plus aujourd’hui. Il fallait redonner de la dynamique en faisant un lieu de vie, où l’on va pour trouver des choses que l’on n’a pas ailleurs.

Suppression de la seconde entrée rue de la Salle

Un double mail cela a du sens quand on a un hypermarché Carrefour de 15 000 m2 et 150 boutiques, mais dans le cas de Saint-Germain, cela n’avait pas de sens,. Cela séparait les flux et entraînait une déperdition du trafic des clients. Nous avons donc fermé l’un des entrées pour pouvoir canaliser les flux. »

    

Ensuite, les porteurs du projet ont décidé de diminuer drastiquement le nombre de boutiques.

D’une trentaine avec des surfaces moyennes d’une centaine de m2, leur nombre est passé à 17.

L’idée : créer des espaces suffisamment grands pour permettre à des moyennes surfaces de s’installer.

Un grand Sephora

Une démarche qui a déjà permis à de nouvelles enseignes d’ouvrir leurs portes comme Sephora ou, depuis le 16 novembre, Nature & Découvertes.

'Sephora s’est installé sur près de 500 m2, ce qui est un très grand format pour une ville comme Saint-Germain-en-Laye. Sur des communes comparables, ils se seraient plutôt implantés sur la moitié de la surface. C’est une enseigne qui est très dynamique, créatrice de flux. Avec ce grand format, on est encore plus fort pour drainer des flux et être attractif.'

Le directeur général d'Urban Renaissancel’Idéal des Gourmands arrive fin décembre

D’autres moyennes surfaces devraient prochainement arriver.

Ainsi, l’Idéal des Gourmands est annoncé pour début décembre. Pour l’enseigne, déjà présente à Orgeval et Montgeron (Essonne), Saint-Germain-en-Laye sera la troisième implantation nationale.

Sur près de 900 m2, les clients pourront y trouver des produits frais, de l’épicerie fine, une boulangerie, un caviste… mais aussi des espaces proposant différentes cuisines et un restaurant.

À côté de ces « locomotives », de nouvelles boutiques, elles aussi plutôt orientées haut de gamme, ont également trouvé leur place au sein du Passage Saint-Germain comme le magasin de vélos électriques En selle Marcel.

D’autres nouveautés prochainement

D’autres vont ouvrir prochainement. « Nous avons signé un bail avec Générale d’Optique. Nous allons avoir un barbier de l’enseigne The Barber Company mais aussi l’enseigne Bleu Libellule. Il nous reste 3/4 boutiques à louer pour lesquelles nous sommes en discussions avec des clients potentiels. »

Une boutique Orange va également ouvrir fin décembre/début janvier.

 

Des anciennes enseignes retrouvent leur place

D’autres enseignes déjà présentes à l’époque des « Galeries St-Germain » ont rouvert leurs portes comme Bio c’Bon, Olivier Desforges, Alain Figaret, Georges Rech et Gérard Darel qui a, quant à elle, changé d’emplacement pour s’agrandir.

Enfin, pour accompagner la naissance du Passage Saint-Germain, Urban Renaissance s’est attaqué à un dernier aspect.

« Nous avons aussi trouvé que la signalétique et la visibilité de cet actif en cœur d’îlots n’était au goût du jour, un peu démodé avec une faible visibilité. Nous avons effectué un travail sur la signalétique pour que les gens qui passent devant sachent qu’il y a des boutiques à l’intérieur de cette galerie. »

 

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous