1. Immobilier
  2. Actualités immobilières à ST GERMAIN EN LAYE
  3. Tram 13 Express : Les Premières Rames Rouleront À Partir De La Mi-Décembre

Tram 13 Express : Les Premières Rames Rouleront À Partir De La Mi-Décembre

Publié le 10/11/2021

Depuis plusieurs années maintenant, les habitants de Saint-Germain-en-Laye voient le chantier du Tram 13 Express évoluer.

Aujourd’hui, les aménagements urbains sont sortis de terre et l’herbe a poussé entre les rails posés sur le parcours reliant la gare de la Grande Ceinture située au sein de la lisière Pereire à celle du RER A en centre-ville.

Désormais, en longeant ce tronçon long de 3,6 km entre les deux sites, on est presque amené à guetter l’arrivée d’un tram.

Et ce sera très prochainement le cas, puisqu’à partir de la mi-décembre les Saint-Germanois devraient voir les premières rames emprunter la ligne.

Ouverture officielle l’été prochain

Mais, ils devront encore attendre jusqu’à l’été 2022, date officielle de sa mise en service, pour pouvoir monter dedans et profiter de ce nouveau service.

En effet, après la réalisation d’essais dits « statiques » lancés depuis la fin de l’année 2020 ayant permis de tester toutes les infrastructures, équipements et dispositifs dont a besoin le tram pour circuler, des d’essais « dynamiques » vont être lancés.

18,8 kilomètres entre Saint-Germain-en-Laye et Saint-Cyr-l’École :

Cette période de plusieurs mois avant l’ouverture du service va être consacrée à la circulation du tram et à la formation des conducteurs sur les 18,8 kilomètres de la ligne reliant Saint-Germain-en-Laye à Saint-Cyr-l’École. Celle-ci dessert également les villes de Mareil-Marly, L’Étang-la-Ville, Noisy-le-Roi ou encore Bailly.

« Il s'agit de vérifier que chaque rame roule en sécurité et que les équipements de la ligne interagissent correctement : par exemple les feux routiers doivent passer au rouge lorsqu'une rame arrive à un carrefour. Autre exemple : la signalisation ferroviaire doit orienter la rame vers le bon itinéraire à l'approche d'un aiguillage. D'abord réalisés avec une seule rame, ces tests impliqueront progressivement plusieurs rames, pour vérifier notamment la fluidité des carrefours. Nous nous assurons également que la puissance électrique est suffisante pour alimenter simultanément les différentes rames en circulation. L'objectif est de garantir sécurité et confort sur l'ensemble de la ligne. »

Jean-Pascal Lesot, responsable du pôle sécurité et Jérémy Aroles, chargé de projet du tram T13 chez Île-de-France Mobilités dans une lettre consacrée aux travaux

Un appel à la vigilance :

Le lancement de ces essais « dynamiques » va évidemment avoir un impact sur les déplacements des piétons, des cyclistes et des automobilistes qui devront prendre en compte ce nouvel élément dans leur environnement.

Île-de-France Mobilités appelle à la vigilance et indique que des agents seront présents aux différents carrefours lors des premiers passages des rames pour veiller à leur sécurité des personnes.

« C'est lors des essais dynamiques que les conducteurs débuteront leur formation et découvriront la double conduite, en mode train et en mode tramway. »

Marche à blanc après le printemps 2022

À l’issue de ces essais dynamiques, prévus jusqu’au printemps 2022, une dernière phase s’ouvrira : celle de la marche à blanc.

« Cela s'apparente à une répétition générale : toutes les rames circuleront en conditions réelles. Il s'agira de vérifier que tout le monde connaisse son rôle, y compris en conditions dégradées : le dépannage d'une rame par une autre, ou un accident nécessitant l'intervention des secours seront ainsi simulés. »

Si tout se passe bien, à l’été 2022, les premiers voyageurs pourront prendre place à bord des rames de la ligne d’une capacité de 250 places dont 90 assises.

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous